Les chapatis

Bonjour tout le monde !

Aujourd’hui je vous propose une recette typiquement indienne. Et qui dit repas indien dit pain indien ! Il en existe de nombreuses sortes et selon les ingrédients ou la cuisson on les appelle naan, puri, parotta, … J’ai choisi de commencer la série avec les plus courants : les délicieux chapatis !

Les chapatis sont consommés dans toute l’Inde. C’est aussi celui qu’on m’a le plus servi pendant mon séjour, en accompagnement de riz ou de sauces ou servi en wrap de légumes ou de poulet (« franky »).

DSC_5415

Pour environ 6 chapatis, il vous faut :

  • 125g de farine complète, appelée ici « atta » (ou 100g de farine complète + 20g de farine de blé)
  • ½ cuillère à café de sel
  • Eau

Pour la préparation :

  • Dans un saladier, mélangez à la main la farine et le sel en ajoutant de l’eau au fur et à mesure de façon à obtenir une pâte. Elle doit être lisse et pas trop dur pour que les chapatis soient bien souples.
  • Laissez reposer la pâte dans un bol couvert d’un linge à température ambiante pendant 30 minutes.
  • Diviser la pâte en 6 parts et formez des boules. Roulez-les légèrement dans la farine et étalez-les afin d’obtenir des galettes d’environ 15cm de diamètre.
  • Faites chauffer une poêle préalablement saupoudrée de farine (pas trop sinon les chapatis risquent d’être secs).
  • Mettre une galette dans la poêle chaude et faire cuire environ 30 secondes de chaque côté. Le chapati doit gonfler et brunir par endroit.
  • Si vous voulez tenter une étape plus « à l’indienne », une fois le chapati cuit, posez-le à même les flammes de votre gazinière pendant 5 à 10 secondes afin qu’il gonfle. Pour avoir un aperçu en image, vous pouvez jeter un œil sur cette vidéo de Sikana.
  • Une fois cuite, déposez-la dans une assiette ou une feuille d’aluminium afin qu’elle dégonfle et badigeonnez-la d’une noisette de beurre (ou de « ghee », le beurre indien).

Les chapatis sont à consommer dès qu’ils sont cuits de préférence, donc il n’y a plus qu’à vous régaler. Bon appétit !

Laissez un commentaire