Portrait de Dimple, l’engagement et l’éthique en action

Dimple Chatterjee fait partie de celles et ceux qui font de leur vie un engagement quotidien envers les causes qui les touchent. Avec la création de sa boutique Kriti, elle soutient jour après jour les populations défavorisées des régions reculées de l’Inde. Après une brève rencontre lors d’un évènement en janvier dernier, la singularité de son projet et son investissement pour cette cause m’ont amenée à pousser les portes de sa boutique pour en discuter plus longuement. Rencontre.

Dimple signifie « faussette » en anglais. A peine étonnant de l’apprendre quand on voit ce petit bout de femme qui m’accueille le sourire aux lèvres au sein de sa boutique, située dans le centre-ville de Pondichéry. Dimple est originaire du Bengal, au nord-ouest de l’Inde, et vit depuis sa petite enfance à Pondichéry. Après des études supérieures en France pour pouvoir enseigner notre langue dans son pays, elle revient sur ses terres natales où elle monte avec son mari une entreprise d’ameublement spécialisée dans le bois. Déjà, l’idée de créer de l’emploi pour les populations locales se trouve au cœur de ses projets : l’entreprise se donne pour priorité d’employer des menuisiers de la région aux savoir-faire bien aiguisés.

Dimple Chatterjee, créatrice de Kriti

Son leitmotiv : créer de l’emploi pour les populations défavorisées

Soutenir les populations en leur fournissant un travail a toujours été son leitmotiv. Depuis 20 ans elle côtoie étroitement le monde des ONG avec lesquelles elle noue des liens. Cela a commencé avec Keystone Foundation, l’ONG de son frère qui soutient les communautés tribales puis avec Samaj Pragati Sahayog, fondée par une amie proche. De plus en plus, l’idée de créer sa propre activité lui trotte dans la tête… jusqu’en 2012 où sa rencontre avec une femme handicapée va lui provoquer un déclic.

« Quand j’ai vu cette femme, je me suis dit que le moment était arrivé »

C’est alors qu’elle visitait Samaj Pragati Sahayog qu’elle rencontra une des femmes employées par l’ONG. Elle raconte, encore émue en évoquant cette rencontre décisive, « cette femme travaillait sur ses mains, elle n’avait pas de jambes. Elle était souriante et m’a simplement racontée qu’elle avait 40 ans et que maintenant qu’elle travaillait et gagnait un peu d’argent, son père l’avait acceptée en tant que personne humaine. Là je me suis dit qu’il fallait faire quelque chose. Quand j’ai vu cette dame je me suis dit que le moment était arrivé ».

 

DSC_02

Kriti, boutique éthique

Cela fait maintenant un an que Dimple a créé Kriti. L’idée est simple : vendre les produits des ONG indiennes qui viennent en aide aux populations défavorisées en leur fournissant un emploi. Vous y trouverez toutes sortes de produits : miels, épices, tissus, bijoux, … Bref, une vraie petite pépite pour rapporter quelques produits de qualité tout en participant à une démarche éthique. Certes, les débuts sont difficiles puisque Dimple gère seule son commerce. S’improvisant vendeuse, comptable ou même marketeuse (et cela sans compter les 10 heures de cours de français par semaine qu’elle dispense dans une école de Pondichéry), elle n’arrêterait son projet pour rien au monde. « C’est une satisfaction professionnelle et personnelle que de pouvoir aider à ma façon les populations qui en ont besoin ». Voilà comment Dimple voit les choses, ce que je résumerais en un seul mot : générosité.

Pour vous rendre à Kriti, c’est par ici : 6, Ambour Salai – Pondicherry 605 001
Et pour la suivre c’est par là !

DSC_03 DSC_04 DSC_05

5 Comments

  1. Dans l’idéal, c’est le commerce tel que je le conçois et tel qu’il devrait être.

    Je suis pour le commerce équitable et le développement durable, tout est question d’éthique, respecter l’environnement, créer de l’emploi local avec une juste rétribution des producteurs, si cela permet de réduire les inégalités sociales, alors oui c’est une action à encourager !

    Sa petite boutique est chaleureuse, la fabrication me semble très professionnelle et assez variée, tout est là pour trouver son bonheur. Je lui souhaite de réussir et j’adhère totalement à ce mode de fonctionnement.

Laissez un commentaire