Break sur l’île de Koh Phangan

Passer des vacances « sable fin et cocotiers » sur une île n’a jamais été mon rêve absolu. Alors quand on s’est penché sur l’endroit de Thaïlande où on allait passer quelques jours pour sortir du Cambodge et renouveler notre visa, je me suis simplement dit « Oui pourquoi pas Koh Phangan, ça peut être sympa ». Et c’était peu dire ! Je ne m’attendais pas à apprécier autant ses paysages (qui, halte à mes idées reçues, sont bien plus que des plages de sable fin) et son calme. « Du calme à Koh Phangan ?! » crient ceux à qui l’île dit quelque chose. Hé oui, elle n’est pas seulement synonyme de Full Moon Party qui la rend célèbre à travers le monde, et en veillant à  ne pas tomber pendant ces périodes hyper fréquentées, on a connu l’île sous un calme quasi-omniprésent !

DSC_6887'DSC_6889'DSC_6897'DSC_6899' DSC_6904'

Coup de coeur

Après 14 heures de trajets depuis Bangkok autant dire qu’on ne rêve que de farniente… ça commence bien, c’est l’endroit idéal ! Je dois l’avouer, l’île m’a réconciliée avec les journées plages, bien loin de ce que je connaissais jusque là. Une eau turquoise et à température plus que parfaite, des paysages côtiers photogéniques, des reliefs à la végétation généreuse… Bienvenue à Koh Phangan ! Et à mon grand bonheur, il n’est pas forcément question de vacances « bronzette à gogo » ici. Chaque jour on a pu découvrir plusieurs endroits, et pas seulement que des plages. Au cœur de l’île se trouvent de très jolis sites sauvages dont des chutes d’eau, et où on peut faire un peu de randonné.

Coup de pouce

Pour se rendre sur Koh Phangan, nous sommes partis de Bangkok avec la compagnie Lomprayah qui propose un trajet complet (bus + navette bateau jusqu’à l’île). Rien à redire au niveau de l’organisation, c’est basique mais efficace.

Une fois sur l’île, bien qu’elle ne soit pas très grande (une trentaine de kilomètres de long), louer un scooter est indispensable pour partir à la découverte de ses nombreuses plages. Pleins de bonne volonté on avait loué des vélos pour le premier jour, histoire de faire les plages du coin… Grosse erreur, on a tenu seulement une heure avant de se rendre à l’évidence : il aurait été impossible de se rendre où que ce soit avec nos petits deux roues à pédales, les routes étant bien trop montagneuses !

Côté logement, je vous conseille sans hésiter la côte ouest, près des plus belles plages et où il y a de l’animation sans être un endroit trop fréquenté. Le nord est aussi un choix intéressant pour ceux qui veulent du calme. C’est là-bas que nous étions installés, dans un bungalow face à la mer qui nous a beaucoup plu, mais si c’était à refaire nous aurions choisi un endroit plus près des principales plages.

Coup d’oeil

Si je peux vous donner un conseil ne manquez pas les plages de la côte ouest, notamment Mae Haad, Haad Salad et Haad Yao. De vrais coups de cœur pour ces endroits magnifiques où les adeptes de la plongée trouveront leur bonheur ! Je me suis initiée au masque/tuba et c’est fou de voir toutes ces petites (et moins petites) créatures au milieu desquelles on nage, et cela tout près de la plage. Haad Rin, la plage de la Full Moon à la pointe sud est également sympa. Certes, dans un autre style car elle est plus fréquentée et animée mais le paysage qu’elle offre est juste parfait et on apprécie les vagues qu’on ne trouve pas ailleurs !

DSC_7132'_1

Comme je vous le disais, il n’y a pas que des plages à Koh Phangan, le centre de l’île vaut vraiment le détour. Si une envie de changer d’air vous prend, prenez de la hauteur avec une petite (mais costaud) montée aux chutes d’eau de Phaeng jusqu’au sommet de la montagne. En plus d’une randonnée dans cette petite jungle, vous aurez une magnifique vue sur la côte ouest de l’île ! Dans un autre registre, on s’est également arrêté au Temple Chinois. Certaines parties sont encore en construction mais si vous passez devant, ça vaut le coup de s’arrêter.

DSC_7113' DSC_7122'

DSC_7105' DSC_7107' DSC_7108'

(petit) Coup de gueule

Bon, les plages à la frontière du paradis et les paysages magnifiques, oui… mais pas que ! Je ne vous cache pas que ce n’est pas tout rose bonbon et paillettes non plus, principalement du fait de l’accueil parfois limite des locaux. Mis à part les gérants de notre hôtel, nous ne garderons pas un très bon souvenir des commerçants de l’île qui n’ont pas l’air d’apprécier plus que cela les touristes. Et attention aux arnaques, en plus de ne rien pouvoir négocier, ils raclent l’argent à la moindre occasion (et nous en avons payé les frais avec notre scooter qui a crevé tout juste après l’avoir eu, réparation à nos frais bien sûr !).

Autre petit regret, bien que nous cherchions du calme, on aurait aimé trouver un peu plus d’animation en soirée, moment à partir duquel les plages et les bar-resto se vident de façon assez impressionnante !

Pour résumer, les amoureux de la tranquillité et des plages, Koh Phangan vous plaiera à coup sûr ! Et avec un peu plus de temps, je pense qu’il ne faut pas rater les autres îles voisines, très bien desservies !

DSC_7129'

DSC_7093DSC_6911

Et vous, les îles thaïlandaises, vous connaissez ? Si vous avez des questions pratiques ou autres remarques n’hésitez pas, j’y répondrai avec plaisir.

Je vous dis à très vite pour la suite de mon périple au Cambodge !

4 Comments

  1. Bonsoir, nous sommes actuellement à Koh Phangan et rencontrons le même problème que vous : la roue arrière du scooter a crevé (a priori un clou) ! Pour avoir une idée et ne pas (trop) nous faire arnaquer, pourriez vous nous dire combien vous a coûté la réparation ? Mille mercis d’avance !

    • Bonsoir Alixia ! Ah les petites galères de scooter… je ne me souviens plus du prix exact mais je dirais environ 500 baht soit 12€ et quelques. En soit ce n’est pas très cher mais pour le coût de la vie là-bas, ça avait été une petite dépense quand même. Tiens-moi au courant, j’espère que vous vous en êtes sorti sans trop d’arnaque ;)

  2. Je vais aussi sur cette île le mois prochain (je fais un roadtrip + ou -) et j’entends beaucoup parler de ces histoires d’arnaques. Du coup j’ai deux questions:
    – Combien coûte la location d’un scooter à la journée? Négociable?
    – Comment faire si on n’a jamais roulé en scooter? Je suppose qu’ils font pas vraiment de formation?

    • On a loué notre scooter par l’intermédiaire de notre hôtel (ça se fait couramment) à 3$ la journée. La négociation est très difficile sur l’île mais peut-être qu’en louant plusieurs jours tu auras un prix… Ne t’inquiètes pas pour la conduite, c’était la première fois pour nous aussi et ça c’est très bien passé. ça se conduit facilement, la personne qui nous l’a loué nous a bien expliqué le fonctionnement. Fais quand même attention à ne pas aller trop vite, les autres en face sont parfois un peu des fous du volant !
      Il n’y a pas de raison d’être parano par rapport aux arnaques, et de toute façon si ça t’arrive tu n’y pourras rien (c’est bien triste mais c’est comme ça). Le plus important est de bien vérifier l’état du scooter (surtout les pneus) et de prendre des photos.
      J’espère que ces conseils te seront utiles ;) à bientôt

Laissez un commentaire