Siem Reap, au-delà d’Angkor

Il y a trois mois je posais pour la première fois les pieds en terre khmère, à Siem Reap. Deux mois et un petit tour du pays plus tard, j’étais de retour à Siem Reap pour boucler mon tours du Cambodge. Des différentes villes cambodgiennes visitées, Siem Reap est probablement celle que je préfère. J’avais totalement accroché avec elle durant mon premier séjour et vous savez, parfois on a un peu peur de ne pas retrouver les mêmes sensations, de ne pas l’aimer autant qu’avant… mais petit Bouddha soit loué, le charme a de nouveau opéré !

Parce qu’il n’y a pas que l’époustouflant site d’Angkor à visiter, voici une liste d’endroits que je vous conseille de découvrir sans tarder si vous êtes de passage à Siem Reap.

Sorties

Le vieux marché et les marchés de nuit

Le marché, un incontournable qui vous lasse peut-être si vous enchaînez les villes asiatiques… mais ceux de Siem Reap sont particulièrement agréables, propres et espacés. Le vieux marché est en plein centre-ville et deux marchés animent les soirées, le premier de l’autre côté de la rivière en face du vieux marché, le deuxième près de Sok San Road.

DSC_7499' DSC_7495'

Le cirque Phare

A l’origine du projet, l’ONG Phare forme de jeunes cambodgiens aux métiers du cirque. La troupe est très connue et donne des représentations à Battambang (ville d’origine de l’ONG à l’ouest de Siem Reap), Siem Reap et Phnom Penh. J’en avais énormément entendu parler et je n’ai absolument pas été déçue, les artistes sont très forts ! Ils mêlent théâtre, cirque, musique et danse avec une énergie et une sincérité incroyable ! Même si le ticket est un peu au dessus des prix cambodgiens (14$ pour la représentation de Battambang), c’est pour la bonne cause et je peux vous assurer que vous en aurez plein les yeux !

Les villages alentours

La campagne vaut vraiment le détour : les paysages sont époustouflants et le contraste avec la ville est frappant. Exit les feux de circulation, les supérettes, les restaurants et les magasins en tous genres. Ici seuls les champs, les maisons sur pilotis et les vaches font le quotidien des cambodgiens. J’ai eu la chance de me rendre dans plusieurs villages et de rencontrer leurs habitants grâce aux aux liens que j’ai noués avec le boulot. Vous non plus n’aurez pas de mal pour trouver ce qu’il vous faut, de nombreuses associations et agences proposent ce genre de découvertes « touristiques et solidaires » (attention à bien vérifier la viabilité de leur approche).

Une sortie que je n’ai pas pu faire faute de timing : les villages flottants. Après la saison des pluies, c’est-à-dire à partir d’octobre-novembre, vous pourrez visiter ces villages totalement construits sur l’eau. Si j’en avais eu l’occasion j’aurais probablement été à Kompong Phluk qui nous a été recommandé par un ami installé à Siem Reap parce qu’il est encore assez épargné des dérives du tourisme de masse. Si vous passez par une agence, faites justement bien attention à ce que celle-ci soit respectueuse des habitants et de leur environnement.

DSC_6287' DSC_6291' DSC_6301' DSC_6840' DSC_6847' DSC_6850'

Restaurants et bars

Khmer Kitchen Restaurant

Située dans ma petite rue préférée toute mignonne du centre-ville, ce petit restaurant ne paie pas de mine et pourtant c’est une excellente adresse. Attablez-y vous pour un plat khmer ou une salade (elles sont à tomber, surtout la Grecque) ! Pour vous y rendre, prenez la rue parallèle au vieux marché, vers le nord.

Siem Reap

DSC_6880'

Joe to Go

Trois raisons de s’arrêtez à Joe to Go. De 1, c’est très bon. De 2, le cadre est simple mais très agréable. Et de 3, le petit plus qui fait la différence, les bénéfices sont reversés à l’école de l’ONG Global Child. Bien entendu il existe de nombreux autres restaurants dans cette veine, mais c’est en connaissance de cause que je peux vous conseiller celui-ci. J’ai eu la chance de rencontrer le directeur de l’école (une nouvelle fois dans le cadre du travail), qui nous a reçu et expliqué son projet, un beau projet ! Global Child oeuvre pour l’éducation des enfants issus de milieux défavorisés en leur offrant un environnement sain et sécurisé, ce qu’ils n’ont pas forcément chez eux. Mais il ne s’agit pas ici de les couper de leurs origines, au risque qu’ils soient ensuite rejetés « des leurs ». L’accompagnement se fait de façon équilibrée entre accueil à l’école et insertion dans la vie sociale et professionnelle cambodgienne.

DSC_7514'

Charlie’s

Passez au Charlie’s pour prendre un verre en soirée (chaque jour une offre spéciale) et y grignoter un de leurs délicieux snacks, le tout en musique et/ou accompagné d’un match  !

Naga Burger

Les burgers du Naga et leur confit d’oignons sont un délice !

Laudry Bar

Chouette bar du centre-ville, tout près du vieux marché, pour boire un verre en musique dans un décor « pub ».

Gelato Lab

Avec la chaleur qui règne au Cambodge, comment ne pas succomber à une glace ? Je suis certaine que ça vous arrivera et j’espère pour vous que vous ne serez pas loin de Gelato Lab et de ses glaces maisons à tomber par terre. Ah! et n’oubliez pas de les prendre avec un cône, ils sont crousti-cieux !

Logement

Happy Guesthouse

La première fois nous étions dans une guesthouse sur Sok San Road mais elle a fermé tout juste avant notre retour. Nous avons donc emménagé à Happy Guesthouse pour nos deux dernières semaines, un hôtel-restaurant géré par une famille khmère adorable. Il est plutôt bien situé (à 5-10 minutes en vélo du centre) et les prix des chambres (environ 12$ la nuit) comme du restaurant sont plus que corrects, alors … happy ? (ok, vanne pourrie !)

Voilà, mon séjour au Cambodge est terminé. Je ne trouve même pas les mots pour résumer ce que cela m’a apporté… Incroyable peuple, déroutant mode de vie et de pensée, des progrès en cours mais surtout à continuer et à soutenir… une expérience qui restera sûrement gravée à vie. Dans un coin de ma tête, je garde le projet de revenir dans une dizaine d’année, histoire de voir l’évolution qu’aura connu ce pays et son peuple. J’ai comme l’impression que le changement va être phénoménal !

Si ce n’est déjà fait, courez au Cambodge et partez à la rencontre des khmers, expérience enrichissante garantie ;)

7 Comments

  1. Voilà donc un bon article, bien passionnant. J’ai beaucoup aimé et n’hésiterai pas à le recommander, c’est pas mal du tout ! Elsa Mondriet / june.fr

Laissez un commentaire