Revue du web #1

Aujourd’hui je lance la première revue du web d’Ulaka ! L’idée est de vous partager mes articles, sites/blogs ou encore vidéos coup de cœur. Je découvre énormément de choses sur le web et je me suis dit que cela ferait parfaitement l’objet d’un nouveau rendez-vous ici. En réalité je partage régulièrement mes découvertes sur la page Facebook du blog et je souhaite aujourd’hui en faire un concentré pur jus ici. L’idée vous plaît ? Ni une ni deux, let’s go !

Revue du web

Cuisine

La simplissime et succulente recette (de saison s’il vous plaît) de pâtes au saumon et ses pointes d’asperges de Papilles & pupilles.

Le cake chocolat-noisette de La vie Lilloise, parfait pour accompagner le café ou accompagné d’une crème anglaise pour le dessert. Testé & approuvé ;)

 

DSC_0371vintage4

Lifestyle

Le webzine Healthy & co : lifestyle, cuisine, sport, bons plans… c’est frais et motivant. Depuis que je l’ai découvert je ne loupe aucune nouvelle publication !

L’article bien garni de Elle sur la tendance grandissante de la Slow life, dans lequel je me suis retrouvée. En bonus, l’intervention de l’auteur Fréderic Lenoir (j’ai dévoré son bouquin La puissance de la joie).

Santé & beauté

L’article très complet de Gala sur sa routine de soin bio.

Le récapitulatif des produits naturels miracles à avoir chez-soi par Coline.

Culture

« Il était une fois demain »… les clichés futuristes de Chris Morin-Eitner.

L’interview de la réalisatrice indienne Leena Yadav par CHEEK Magazine pour la sortie de son film « La saison des Femmes » qui m’a donné plus qu’envie d’aller le voir. Depuis mon voyage en Inde, ce pays, sa culture et ses gens, m’intéressent énormément. J’ai hâte de découvrir ce film décrit comme « effrontément optimiste et viscéralement féministe ». En salle depuis mercredi.

CHEEK Mag : La plupart des hommes sont dépeints d’une manière très dure dans le film: ils boivent, battent leurs femmes, ne s’intéressent qu’à l’argent… Pourquoi avoir imaginé de tels personnages de salauds?

Leean Yadav : Pour moi, ce sont des victimes. Ce ne sont pas eux les méchants, mais plutôt toutes ces normes que nous avons acceptées sans les questionner.

 

Crédits photo : Monsieur MondialisationElle, Et pourquoi pas Coline

Laissez un commentaire