Banh mi, le sandwich vietnamien

Les vestiges de l’époque coloniale française au Vietnam sont nombreux. Parmi eux, le banh mi. Délicat mariage des saveurs asiatiques et de la baguette française, ce sandwich vaut le détour. Peu cher, il est aussi pratique que bon et léger. Je vous partage une recette de ma version préférée, dégustée à Hanoï : le banh mi végétarien au fromage.

L’histoire du banh mi : des stands de rue au succès planétaire

Les vestiges de l’Indochine

A première vue, le banh mi ressemble à un simple sandwich. Mais c’est bien plus que ça. Sa naissance et l’évolution de sa recette racontent une partie de l’histoire de son pays d’origine : le Vietnam.

Le banh mi est donc né au Vietnam. C’est à l’époque de l’Indochine française, qui débute en 1887, que notre chère baguette de pain est introduite dans le pays dans le but de nourrir les soldats français. Elle est alors appelée « banh mi », qui signifie « gâteau de blé » (« banh » désigne les préparations à base de farine et « mi » le blé).

Dès le début du 20e siècle, les premières boulangeries font leur apparition dans les grandes villes vietnamiennes. Ici, la baguette se distingue de celle que nous connaissons : elle est plus petite, l’équivalent d’une demi-baguette française, et est fabriquée à partir d’un mélange de farine de blé et de farine de riz. En effet, le prix du blé importé était à cette époque très élevé et le pain était considéré comme un produit de luxe jusqu’au début du 20e siècle. Une partie de la farine de blé est alors remplacée par de la farine de riz, moins chère. Cette composition bien particulière lui confère une croûte plus mince et une mie plus légère, une recette parfaite pour un banh mi digeste et gourmand !

La naissance du banh mi

D’année en année, le pain se démocratise et les Vietnamiens commencent à le consommer tartiné de beurre, parfois de mayonnaise, et fourré de pâté ou de rôti de porc. Le banh mi est né ! Aujourd’hui encore, on trouve ce pain au pâté à la carte des stands de rue où une grande diversité de pâtés est proposée en guise de garniture.

Le succès du sandwich vietnamien

Dans les années 1950, alors que la guerre d’Indochine touche à sa fin, le banh mi se conjugue aux saveurs culinaires locales pour devenir le sandwich qui est consommé aujourd’hui. A tous les coins de rue se vend du pain garni d’une viande grillée en tranche, d’une sauce, de coriandre et de crudités. Plus qu’un plat street food, il trône aussi fièrement aux cartes des restaurants vietnamiens. Ici, on découvre diverses versions améliorées : fromage, tofu, champignons… Il se décline à toutes les sauces !

Aujourd’hui, le banh mi est l’un des plats vietnamiens les plus populaires à l’étranger. Si ce sandwich traverse les cultures, c’est qu’il s’accorde parfaitement aux saveurs locales du monde entier (rien que ça, oui) !

La recette : le mariage des saveurs vietnamiennes et occidentales

La recette varie selon la région, les ingrédients de saison et les goûts. Si on retrouve une variété de versions, voici les grands classiques du sandwich vietnamien, un des emblèmes de la cuisine asiatique.

Sandwich vietnamien

Le banh mi classique

Le banh mi le plus consommé est servi chaud, légèrement grillé, et se compose des ingrédients suivants :

  • Légumes : gage de fraîcheur et de croustillant, ils apportent la note aigre-douce caractéristique du banh mi. Le mélange est généralement fait de concombre en lamelles, de carottes râpées, de radis blanc vinaigré, de coriandre et d’oignon.
  • Viande : au choix, le sandwich est garni de rôti de porc, de pâté, de poulet ou encore de boeuf, le plus souvent grillé et coupé en tranche.
  • Sauce : sauce chili, mayonnaise ou encore sauce soja, encore une fois la recette varie selon les goûts et les régions.

Le banh mi végétarien

La version végétarienne s’appuie généralement sur la base du classique pour remplacer la viande par du tofu mariné et des œufs brouillés.

❤️ Au Banh Mi 25 à Hanoï, mon préféré était une version on ne peut plus simple mais tout à fait succulente : un banh mi classique sans viande agrémentée de fromage !

En parlant de fromage, la Vache qui rit est le plus célèbre sur les stands de rue, à l’image des pays asiatiques dans leur ensemble. Et pour cause, ce fromage n’a pas besoin d’être conservé au frigo, bien pratique sous 35° !

Le banh mi du petit-déjeuner

Parce qu’il n’y a pas que les soupes de nouilles dans la vie, les Vietnamiens enfilent aussi des banh mi au petit-déjeuner ou en guise d’encas. Celui-ci est simplement fourré d’œufs brouillés ou frits, sans garniture. A Ho Chi Minh, j’ai également vu des stands de rue proposant du pain tartiné de fromage coulant.

La recette du banh mi végétarien

 

Banh mi végétarien
Type de plat: Plat
Cuisine: Asiatique
Portions: 2
Ingrédients
  • 1 baguette
  • 1 ½ c. à soupe de vinaigre de vin blanc
  • 1 ½ c. à café de sucre
  • 1 ½ c. à café de sel
  • Sauce piment
  • Mayonnaise
  • 6 tranches de fromage (emmental ou cheddar selon les goûts)
  • tranches de concombre
  • 2 carottes
  • Chou rouge ou cornichons (selon les goûts)
  • Coriandre
Instructions
  1. Râpez les carottes, coupez le concombre, le chou et les cornichons en fines lamelles.

  2. Mettez les légumes dans un saladier et ajoutez le vinaigre, le sucre et le sel. Mélangez le tout, puis laissez mariner.

  3. Préchauffez votre four entre 160 et 180°C.

  4. Couper votre baguette en deux puis chaque morceau dans le sens de la longueur.

  5. Mélangez la mayonnaise et la sauce piquante et tartinez le pain avec cette mixture.

  6. Ajoutez le fromage.

  7. Enfournez 3 à 5 minutes, le temps que le fromage fonde.

  8. A la sortie du four, garnissez le pain avec les légumes puis ajoutez la coriandre.

  9. Dégustez, c'est prêt !

 

Vous êtes amoureux de la cuisine asiatique ? Parcourez les recettes d’Asie !

4 commentaires

  1. Ca me tente carrément! Par hasard tu ne saurais pas comment faire la baguette avec de la farine de blé mélangée?

    1. Tu peux généralement remplacer une partie de la farine de blé par de la farine de riz mais à toi de tester les proportions car elle peut rendre tes préparations friables. L’avantage c’est qu’elle n’a pas de goût donc ça ne dénaturera pas ton pain 😉

Laissez un commentaire